Mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC)

Accueil > Ressources > Envoyé par les membres > Évaluation de l’option nucléaire pour lutter contre le changement (...)

Évaluation de l’option nucléaire pour lutter contre le changement climatique

mpOC | Posté le 19 novembre

Bonjour,

Extrait de https://findunucleaire.be/echo.htm :

En plus de l’analyse habituelle de l’état de la filière nucléaire dans le monde, le dernier rapport annuel « World Nuclear Industry Status » (WNISR2019, publié en septembre 2019), contient une intéressante analyse du rôle potentiel que pourrait jouer l’énergie nucléaire pour lutter contre le changement climatique. D’autre part, certains pays, comme la Belgique, sont l’objet d’une analyse plus détaillée. Concernant le climat, voici un extrait du communiqué de presse émis à l’occasion de la publication du rapport :

En d’autres termes, l’énergie nucléaire est une option plus coûteuse et plus lente à mettre en œuvre que les solutions alternatives et n’est donc pas efficace dans la lutte contre l’urgence climatique ; au contraire, elle est contre-productive, car les fonds qu’elle mobilise ne sont pas disponibles pour les options plus efficaces.

Une conclusion plutôt surprenante des analyses est que même la prolongation de l’exploitation des réacteurs existants n’est pas efficace du point de vue climatique, car leurs seuls coûts d’exploitation dépassent les coûts des énergies renouvelables tout en retardant ainsi leur mise en œuvre. Ce que Mycle Schneider a résumé ainsi : « Vous ne pouvez dépenser un dollar, un euro, un forint ou un rouble qu’une seule fois : l’urgence climatique exige que les décisions d’investissement favorisent les stratégies de réponse les moins chères et les plus rapides. L’option nucléaire s’est toujours révélée la plus coûteuse et la plus lente ».

Lire aussi cet autre écho à propos du couple climat-nucléaire.

Francis

Mots-clés : 
 
SPIP | Espace privé | Plan du site | Mentions légales | creative common | Suivre la vie du site RSS 2.0